Liste des entrées
HODOSY Sandra : Chargé de mission
• Localisation
23 Lotissement les 3 Vallées - 97690 Koungou
• Description
Descriptif
- En sous-traitance de sociétés de consulting et de bureau d’étude, suite à un audit réalisée par ces dernières, je rédigerai des documents, procédures, plan de gestion,… en environnement, santé et sécurité en entreprise.
- Assurer des formations pour le compte d’entreprises de consulting QSE mais également des centres de formations divers comme l’OIDF, la ligue de l’enseignement, ...
- Accompagnement d’entreprises pour la mise en place de procédures ciblées sur une problématique environnementale, soit santé et sécurité, par exemple, la gestion des déchets au sein de l’entreprise, la gestion des énergies et de l’eau,… et la proposition de solutions techniques.

LALANNE Marion : Chargé de mission
• Localisation
Rue Saindou Radjabou, quartier Zidakani - 97680 TSINGONI
• Description
Descriptif
Je souhaite proposer aux structures liées au patrimoine mahorais, mes services de chercheuse en histoire du patrimoine architectural. Ces structures peuvent donc être aussi bien publiques (liées aux ministères de la Culture ou de l’Education, collectivités territoriales, municipalités, etc.) que privées (associations, agences d’architectes, etc.). Je me propose d’intervenir dans le cadre de projets liés au patrimoine mahorais : restauration ou valorisation d’édifices, réalisation de publications sur le patrimoine mahorais, mise en place de projets touristiques (musées), etc.

Pourquoi développer ce projet?
Je pars du constat que le département de Mayotte met actuellement en place plusieurs dispositifs en vue de préserver son patrimoine architectural (classements au titre des Monuments Historiques, création d’un musée, etc.). Sans emploi depuis Octobre dernier, je suis restée très attachée au métier d’historienne que j’exerçais et je souhaite reprendre cette activité. L’idée de monter mon entreprise à Mayotte m’apparaît alors comme une évidence en vue de mettre mes compétences au service du patrimoine mahorais. Pour avoir exercé ce métier au sein d’un cabinet d’architecte, je sais que de plus en plus d’historiens chercheurs se mettent à leur propre compte, notamment parce que les structures qui souhaitent faire appel à des historiens chercheurs sont de plus en plus variées (collectivités territoriales, particuliers, architectes, etc.).